témoignage act toulouse jésus

Laissez votre témoignage

Quelques conseils pour partager votre témoignage: soyez concis et précis, (évitez les détails superflus). Si ce n’est pas votre témoignage personnel, demandez la permission à la personne concernée de le communiquer.

Cliquez-ici
DIEU REPOND TOUJOURS

A la recherche de ma boucle de nez !! Encore !! Deuxième miracle !
Un matin,  je me lève et je me rends compte que j’ai perdu ma boucle de nez, je regarde dans mon lit, et autour du lit, rien.
J’en parle aux enfants et on décide de demander à Dieu de nous montrer où elle se trouve. La journée se passe et je ne cherche pas plus, je me dis que Dieu va me montrer où elle est.
Le lendemain matin, Noah et Elie viennent me réveiller dans mon lit et me demandent si j’ai trouvé la boucle de nez. Je leur dis que non, mais que Dieu va répondre de toute façon.
Noah prie à nouveau à voix haute en demande que Dieu nous la rapporte !
Elie de son côté me regarde et me  dit : »Jésus m’a montré qu’elle était par là » ! Je me dis dans ma tête mais oui, mais oui, et je lui réponds : c’est bien mon chéri…
Puis je le vois qui descend du lit, se baisse et me tend la boucle de nez. Noah et moi sommes restés scotchés, surtout que la lumière n’était pas allumée dans la chambre, il y avait juste la légère lumière de la veilleuse au pied du lit.
Je remercie Dieu, qui est toujours fidèle, qui répond toujours !

Pour que la saga soit complète …
Lors du séminaire sur la culture de l’honneur,  j’ai perdu ma boucle de nez dans la salle de culte au fond près de la sono. Je l’ai cherchée un moment par terre, dans mes vêtements, etc…, et nous avons prié pour qu’elle me soit restituée ! Nous avons continué à chercher mais rien.
Je rentre chez moi, je vais dans la salle de bains pour changer Matisse  et le mettre en pyjama, !
Là sur la table à langer,  je retrouve la boucle de nez déposée sur le pyjama de Matisse, je ne pouvais pas la louper.
Le miracle avait eu lieu, Dieu m’avait rendu ma boucle de nez ! On s’attendait à la retrouver là où je l’avais perdu, mais  surtout pas sur la table à langer chez moi à 30 kms de la salle de culte. Dieu est vraiment surprenant, on n’en revenait pas.

Christelle

N’ARRETEZ JAMAIS DE PRIER

J’étais en train de prier avec une amie au téléphone quand soudain son téléphone fixe sonne et interrompre notre moment d’intercession.

C’est la maison de retraite de Salses le château qui appelle : Madame votre père fait une hémorragie interne très importante. Nous avons dû appeler les pompiers pour qu’ils l’amènent d’Urgence à l’Hôpital.

Mon amie me rappelle m’expliquant la situation. Je lui dit de ne pas s’inquiéter, on va prier et le Seigneur agira.

Alors que nous prions, au bout de 20 minutes un second coup de fil retentit.
Madame, c’est l’hôpital de Perpignan, votre papa est arrivé trop tard, l’hémorragie est trop importante, c’est la fin.

On reprend la prière, et dans une vision, je vois un ange venir auprès de son père. Je lui dit que je vois un ange venir auprès de son père, elle me répond qu’elle le voit aussi.
Et au bout de quelques minutes après la vision, le téléphone sonne à nouveau. C’est l’hôpital de Perpignan : Madame excusez nous , nous ne savons pas ce qui c’est passé, le cœur de votre papa était bien arrêté, mais au moment d’écrire son acte de décès, il a repris. Nous sommes désolés de vous avoir dit que c’était la fin.

Oui Je crois à la puissance de la prière , n’arrêtez jamais de prier, persévérez et vous verrez les cieux ouvert et la Gloire De notre Dieu.

Trois jours après le passage du pasteur, ce papa a accepté Jésus dans sa vie.
Depuis ce papa nous a quitté avec l’assurance du salut !

Daniel

Nous savons que le Père nous a demandé de venir à St Hippolyte du Fort pour y établir un centre de formation.

Dieu nous a conduit au Château de Planque. Dès le départ, nous avons cru qu’Il nous a donné le Château comme notre héritage. Après y avoir emménagés, nous avons commencé par Le louer, avec pour projet de l’acheter au bout d’un an. Mon idée était de lever des fonds pour l’achat. Alors que je priais, Il m’a dit : « Attends ». Sa stratégie pour nous était de prier, écouter et attendre.

Alors, j’ai attendu une année. Alors que la date limite pour finaliser l’achat approchait, Il nous a envoyé un homme qui était fasciné par notre travail. Cet homme est devenu notre avocat. Il connaissait une femme qui présidait une fondation qui faisait des dons à des organisations à but non lucratif. Il lui a partagé notre vision. Elle a été touchée et émue. Finalement, un don nous a été fait, don qui dépassait même nos besoins. Elle a fait don de 600 000 dollars (environ 457 000 euros) pour l’achat du Château et pour le développement du ministère.

Je crois, en partie, que ce don extraordinaire est un signe, comme un « premier fruit » de nombreux miracles à venir. C’est un acte prophétique, comme une « percée », pour beaucoup d’autres bâtiments en France qui vont passer dans les mains du Corps de Christ. Pour JEM, et pour des ministères, et pour des églises. Un temps de faveur est arrivé.

Dudley et Janet Weiner,
responsables de JEM Pont de Vie

C’EST COOL LA VIE AVEC DIEU

Jeudi dernier, la routine, sur la route du boulot, une journée comme toutes les autres…
Et là, en discussion avec Dieu, je lui dis : « Aujourd’hui, je veux un miracle, quelque chose qui change le cours de cette journée, je veux te voir agir sur mon lieu de travail, fini la routine ! ».
Enthousiasmée, je cherchais les indices du miracle… Mais rien.

Je me rends à l’imprimante récupérer un document, et je change de trajet pour retourner au bureau. Et je croise un collègue que je n’avais pas vu depuis quelques mois. Un petit bonjour et prendre des nouvelles, ça ne coûte rien… !! On discute un moment, je lui témoigne d’une situation vécue ces derniers temps dans ma famille avec Dieu. Et touché de mon détour, et de ce que nous avons pu partagé, je vois ce grand bonhomme se lever, les yeux tous rouges, me prendre dans les bras et me dire :
« Tu sais Mélanie, tu as bien fait de passer, tu as changé le cours de ma journée !! » Yeah !!
La voilà ma réponse ! C’est cool la vie avec Dieu, un vrai jeu de piste !

Mélanie

Nous avons subi un violent orage de grêle ce samedi en fin d’après-midi. Des grêlons gros comme des tomates cerises avec du vent.
C’était très impressionnant.

Lorsque j’ai vu ces gros grêlons, j’ai commencé à demander au Seigneur sa protection.

J’ai pris mon shofar, je suis sorti et sonné en ordonnant à l’orage de cesser et de s’éloigner.
Quelques secondes plus tard, la grêle a cessé, ainsi que la pluie. Le vent a nettement diminué et le soleil est réapparu !

Drôle de circonstances je trouve.
Merci et gloire à Dieu !

Philippe

IL M’A GUERI

J’avais mal aux mains depuis plusieurs semaines, sans qu’on sache vraiment de quoi il s’agissait : doigts bloqués, articulations coincées, mouvements limités…

Dimanche dernier on a prié pour mes mains, et sur le moment je n’ai pas vu de grand changement. Mais toute la semaine je me suis appuyée sur la déclaration et la promesse de la guérison, en le proclamant tous les matins.

Chaque jour ça allait mieux, et là aujourd’hui ça va beaucoup mieux : je peux bouger une main comme je ne le pouvais pas avant et l’autre presque !

Alors merci Seigneur, et je m’attends à une guérison totale dans les prochains jours !

Nathalie

Alors que j’étais chez mon amie d’enfance, il y avait chez elle un jeune garçon qui en discutant disait qu’il avait l’os de sa main (niveau du petit doigt fissuré) et qu’il avait mal. Je sentais le challenge en moi monter, et alors que mon amie s’est absentée, j’en ai profité et je lui ai dit : « ça va te paraître bizarre mais je suis chrétienne et je crois que Dieu peut te guérir ! Est-ce que je peux prier pour toi ? »Il refusa en premier et a finalement dit oui pourquoi pas !

J’ai ordonné aux os et aux terminaisons de se remettre en place, j’ai demandé à ce que tout ce qui est cassé fonctionne à nouveau correctement au nom de Jésus ! Je lui ai demandé de tester !

Il s’est mis à toucher sa main, et à la taper sur la table puis il a déclaré ne plus avoir mal.

Lauriane

J’avais un orgelet qui grandissait de plus en plus chaque jour. Un soir j’ai prié mais il s’est rien passé de particulier. Le lendemain en me levant toujours pas d’amélioration mais j’avais une phrase dans la tête  » va chercher ta guérison ». J’ai alors persévéré et en fin de journée  et je me suis aperçue que la douleur avait disparu. Je suis allée vérifier l’état de l’orgelet mais il n’y était plus. Il a complètement disparu.

Claire

IL Y A UNE PUISSANCE

Je sors de chez le dentiste. Rien d’extraordinaire si ce n’est que j’ai toujours eu des problèmes dentaires, genre candidate à carie et tout ça. J’avais tellement pas envie d’aller chez le dentiste que je n’y suis pas allée depuis trois ans mais j’ai régulièrement, régulièrement, régulièrement prié pour mes dents, déclaré des trucs dessus.

Et normalement, 3 ans sans voir le dentiste = caries assurées. Sauf que là encore, j’ai déclaré que non, j’allais chez le dentiste juste pour un détartrage et entendre dire que mes dents, ça va bien. Et c’est ce qu’il s’est passé ! Pas une seule carie, juste un détartrage ! Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller chez le dentiste mais qu’il y a une puissance dans la déclaration régulière et que ça change d’atmosphère et de condition !

Céline

Lors de la conférence avec Bill Johnson à Alès, j’étais bloquée de la mâchoire depuis un mois et demi : elle ne s’ouvrait pas plus que l’épaisseur de deux doigts.

Je me la suis déboîtée plusieurs fois, mais cette fois-ci, après avoir mâché du chewing-gum avec intensité, elle s’est déboîtée et remboîtée mais pas au bon endroit !

L’ostéopathe et le dentiste n’y ont rien fait. J’avais mal quand je mâchais les aliments et je devais les couper en tout petit.

En 6 semaines elle s’est débloquée 5 fois seulement et juste le temps de l’ouvrir et de la refermer et aux ouvertures suivantes plus rien.

Une parole de connaissance a été donnée par un des leaders : il a parlé de quelqu’un qui avait un problème à la mâchoire. Dieu a agi ! Ma mâchoire peut s’ouvrir de la taille de 3 doigts voir plus, et je peux manger enfin normalement.

Lauriane

Rémy, 3 ans, est le fils de mon frère, William et de ma belle-sœur Brigit. Ils vivent en Allemagne, près de Munich . Suite à des crises d’épilepsie à répétition, on a diagnostiqué pour leur fils l’année dernière une grosse tumeur au cerveau.

Après plusieurs examens, il n’a été observé aucun autre symptôme de la tumeur (ce qui aurait pu être le car vu l’emplacement de la tumeur). Celle-ci semblait bénigne, donc il a été décidé de ne pas opérer mais de juste traiter les symptômes d’épilepsie. Ça a duré quelques mois, mais les crises se sont accentuées en intensité et en fréquence : cela a crée un climat anxiogène tant pour Rémy que pour les parents, les nuits étaient compliquées pour tout le monde La fatigue commençait à devenir difficile à gérer, la crèche avait du mal à canaliser le petit qui était très perturbé….

Ils se sont tournés vers une autre équipe médicale qui a acceptée de prendre en charge Rémy et de l’opérer en février dernier. Il était prévu d’enlever la tumeur le plus possible, puis de compléter avec une chimiothérapie. La tumeur étant mal placée, il pouvait y avoir des séquelles importantes suite à l’opération ( perte de la vue, de la parole…), on était prévenu.

L’intervention a été un véritable succès , les chirurgiens ont pu  » aspirer » toute la tumeur à 100%.
La récupération de Rémy a été exceptionnelle, sans aucune séquelle, et il n’a pas eu besoin de subir une chimiothérapie et toutes les difficultés que cela peut comporter! Les médecins n’en revenaient pas. Rémy a tout de même été affecté psychologiquement par toute cette histoire qui a durée 1an 1/2… il dort quand même mieux.

Aujourd’hui, il va bien, il aura des contrôles réguliers par IRM, les médecins veulent s’assurer qu’il ne reste pas quelques mauvaises cellules…

Ça a été très dur pour les parents, ils sont chrétiens, mais ils vivaient leur foi un peu  » de loin », ils ont été ébranlés par tout ça. On les a beaucoup soutenu dans notre famille, chacun avec ce qu’il croit, ou pas.

Les prières de pleins de chrétiens de plusieurs églises ont aussi été très précieuses, nous n’oublierons pas ces témoignages de foi et d’amour, c’est ça la famille de Dieu, qui dépasse les frontières.
Dieu répond aux prières et démontre par grâce, sa bonté dans nos vies, dans nos faiblesses, dans note humanité. On ne peut que lui dire merci et surtout qu’il continue d’attirer à Lui le cœur nos familles…

Ingrid

DIEU REPOND TOUJOURS

A la recherche de ma boucle de nez !! Encore !! Deuxième miracle !
Un matin,  je me lève et je me rends compte que j’ai perdu ma boucle de nez, je regarde dans mon lit, et autour du lit, rien.
J’en parle aux enfants et on décide de demander à Dieu de nous montrer où elle se trouve. La journée se passe et je ne cherche pas plus, je me dis que Dieu va me montrer où elle est.
Le lendemain matin, Noah et Elie viennent me réveiller dans mon lit et me demandent si j’ai trouvé la boucle de nez. Je leur dis que non, mais que Dieu va répondre de toute façon.
Noah prie à nouveau à voix haute en demande que Dieu nous la rapporte !
Elie de son côté me regarde et me  dit : »Jésus m’a montré qu’elle était par là » ! Je me dis dans ma tête mais oui, mais oui, et je lui réponds : c’est bien mon chéri…
Puis je le vois qui descend du lit, se baisse et me tend la boucle de nez. Noah et moi sommes restés scotchés, surtout que la lumière n’était pas allumée dans la chambre, il y avait juste la légère lumière de la veilleuse au pied du lit.
Je remercie Dieu, qui est toujours fidèle, qui répond toujours !

Pour que la saga soit complète …
Lors du séminaire sur la culture de l’honneur,  j’ai perdu ma boucle de nez dans la salle de culte au fond près de la sono. Je l’ai cherchée un moment par terre, dans mes vêtements, etc…, et nous avons prié pour qu’elle me soit restituée ! Nous avons continué à chercher mais rien.
Je rentre chez moi, je vais dans la salle de bains pour changer Matisse  et le mettre en pyjama, !
Là sur la table à langer,  je retrouve la boucle de nez déposée sur le pyjama de Matisse, je ne pouvais pas la louper.
Le miracle avait eu lieu, Dieu m’avait rendu ma boucle de nez ! On s’attendait à la retrouver là où je l’avais perdu, mais  surtout pas sur la table à langer chez moi à 30 kms de la salle de culte. Dieu est vraiment surprenant, on n’en revenait pas.

Christelle

N’ARRETEZ JAMAIS DE PRIER

J’étais en train de prier avec une amie au téléphone quand soudain son téléphone fixe sonne et interrompre notre moment d’intercession.

C’est la maison de retraite de Salses le château qui appelle : Madame votre père fait une hémorragie interne très importante. Nous avons dû appeler les pompiers pour qu’ils l’amènent d’Urgence à l’Hôpital.

Mon amie me rappelle m’expliquant la situation. Je lui dit de ne pas s’inquiéter, on va prier et le Seigneur agira.

Alors que nous prions, au bout de 20 minutes un second coup de fil retentit.
Madame, c’est l’hôpital de Perpignan, votre papa est arrivé trop tard, l’hémorragie est trop importante, c’est la fin.

On reprend la prière, et dans une vision, je vois un ange venir auprès de son père. Je lui dit que je vois un ange venir auprès de son père, elle me répond qu’elle le voit aussi.
Et au bout de quelques minutes après la vision, le téléphone sonne à nouveau. C’est l’hôpital de Perpignan : Madame excusez nous , nous ne savons pas ce qui c’est passé, le cœur de votre papa était bien arrêté, mais au moment d’écrire son acte de décès, il a repris. Nous sommes désolés de vous avoir dit que c’était la fin.

Oui Je crois à la puissance de la prière , n’arrêtez jamais de prier, persévérez et vous verrez les cieux ouvert et la Gloire De notre Dieu.

Trois jours après le passage du pasteur, ce papa a accepté Jésus dans sa vie.
Depuis ce papa nous a quitté avec l’assurance du salut !

Daniel

Nous savons que le Père nous a demandé de venir à St Hippolyte du Fort pour y établir un centre de formation.

Dieu nous a conduit au Château de Planque. Dès le départ, nous avons cru qu’Il nous a donné le Château comme notre héritage. Après y avoir emménagés, nous avons commencé par Le louer, avec pour projet de l’acheter au bout d’un an. Mon idée était de lever des fonds pour l’achat. Alors que je priais, Il m’a dit : « Attends ». Sa stratégie pour nous était de prier, écouter et attendre.

Alors, j’ai attendu une année. Alors que la date limite pour finaliser l’achat approchait, Il nous a envoyé un homme qui était fasciné par notre travail. Cet homme est devenu notre avocat. Il connaissait une femme qui présidait une fondation qui faisait des dons à des organisations à but non lucratif. Il lui a partagé notre vision. Elle a été touchée et émue. Finalement, un don nous a été fait, don qui dépassait même nos besoins. Elle a fait don de 600 000 dollars (environ 457 000 euros) pour l’achat du Château et pour le développement du ministère.

Je crois, en partie, que ce don extraordinaire est un signe, comme un « premier fruit » de nombreux miracles à venir. C’est un acte prophétique, comme une « percée », pour beaucoup d’autres bâtiments en France qui vont passer dans les mains du Corps de Christ. Pour JEM, et pour des ministères, et pour des églises. Un temps de faveur est arrivé.

Dudley et Janet Weiner,
responsables de JEM Pont de Vie

C’EST COOL LA VIE AVEC DIEU

Jeudi dernier, la routine, sur la route du boulot, une journée comme toutes les autres…
Et là, en discussion avec Dieu, je lui dis : « Aujourd’hui, je veux un miracle, quelque chose qui change le cours de cette journée, je veux te voir agir sur mon lieu de travail, fini la routine ! ».
Enthousiasmée, je cherchais les indices du miracle… Mais rien.

Je me rends à l’imprimante récupérer un document, et je change de trajet pour retourner au bureau. Et je croise un collègue que je n’avais pas vu depuis quelques mois. Un petit bonjour et prendre des nouvelles, ça ne coûte rien… !! On discute un moment, je lui témoigne d’une situation vécue ces derniers temps dans ma famille avec Dieu. Et touché de mon détour, et de ce que nous avons pu partagé, je vois ce grand bonhomme se lever, les yeux tous rouges, me prendre dans les bras et me dire :
« Tu sais Mélanie, tu as bien fait de passer, tu as changé le cours de ma journée !! » Yeah !!
La voilà ma réponse ! C’est cool la vie avec Dieu, un vrai jeu de piste !

Mélanie

Nous avons subi un violent orage de grêle ce samedi en fin d’après-midi. Des grêlons gros comme des tomates cerises avec du vent.
C’était très impressionnant.

Lorsque j’ai vu ces gros grêlons, j’ai commencé à demander au Seigneur sa protection.

J’ai pris mon shofar, je suis sorti et sonné en ordonnant à l’orage de cesser et de s’éloigner.
Quelques secondes plus tard, la grêle a cessé, ainsi que la pluie. Le vent a nettement diminué et le soleil est réapparu !

Drôle de circonstances je trouve.
Merci et gloire à Dieu !

Philippe

IL M’A GUERI

J’avais mal aux mains depuis plusieurs semaines, sans qu’on sache vraiment de quoi il s’agissait : doigts bloqués, articulations coincées, mouvements limités…

Dimanche dernier on a prié pour mes mains, et sur le moment je n’ai pas vu de grand changement. Mais toute la semaine je me suis appuyée sur la déclaration et la promesse de la guérison, en le proclamant tous les matins.

Chaque jour ça allait mieux, et là aujourd’hui ça va beaucoup mieux : je peux bouger une main comme je ne le pouvais pas avant et l’autre presque !

Alors merci Seigneur, et je m’attends à une guérison totale dans les prochains jours !

Nathalie

Alors que j’étais chez mon amie d’enfance, il y avait chez elle un jeune garçon qui en discutant disait qu’il avait l’os de sa main (niveau du petit doigt fissuré) et qu’il avait mal. Je sentais le challenge en moi monter, et alors que mon amie s’est absentée, j’en ai profité et je lui ai dit : « ça va te paraître bizarre mais je suis chrétienne et je crois que Dieu peut te guérir ! Est-ce que je peux prier pour toi ? »Il refusa en premier et a finalement dit oui pourquoi pas !

J’ai ordonné aux os et aux terminaisons de se remettre en place, j’ai demandé à ce que tout ce qui est cassé fonctionne à nouveau correctement au nom de Jésus ! Je lui ai demandé de tester !

Il s’est mis à toucher sa main, et à la taper sur la table puis il a déclaré ne plus avoir mal.

Lauriane

J’avais un orgelet qui grandissait de plus en plus chaque jour. Un soir j’ai prié mais il s’est rien passé de particulier. Le lendemain en me levant toujours pas d’amélioration mais j’avais une phrase dans la tête  » va chercher ta guérison ». J’ai alors persévéré et en fin de journée  et je me suis aperçue que la douleur avait disparu. Je suis allée vérifier l’état de l’orgelet mais il n’y était plus. Il a complètement disparu.

Claire

IL Y A UNE PUISSANCE

Je sors de chez le dentiste. Rien d’extraordinaire si ce n’est que j’ai toujours eu des problèmes dentaires, genre candidate à carie et tout ça. J’avais tellement pas envie d’aller chez le dentiste que je n’y suis pas allée depuis trois ans mais j’ai régulièrement, régulièrement, régulièrement prié pour mes dents, déclaré des trucs dessus.

Et normalement, 3 ans sans voir le dentiste = caries assurées. Sauf que là encore, j’ai déclaré que non, j’allais chez le dentiste juste pour un détartrage et entendre dire que mes dents, ça va bien. Et c’est ce qu’il s’est passé ! Pas une seule carie, juste un détartrage ! Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas aller chez le dentiste mais qu’il y a une puissance dans la déclaration régulière et que ça change d’atmosphère et de condition !

Céline

Lors de la conférence avec Bill Johnson à Alès, j’étais bloquée de la mâchoire depuis un mois et demi : elle ne s’ouvrait pas plus que l’épaisseur de deux doigts.

Je me la suis déboîtée plusieurs fois, mais cette fois-ci, après avoir mâché du chewing-gum avec intensité, elle s’est déboîtée et remboîtée mais pas au bon endroit !

L’ostéopathe et le dentiste n’y ont rien fait. J’avais mal quand je mâchais les aliments et je devais les couper en tout petit.

En 6 semaines elle s’est débloquée 5 fois seulement et juste le temps de l’ouvrir et de la refermer et aux ouvertures suivantes plus rien.

Une parole de connaissance a été donnée par un des leaders : il a parlé de quelqu’un qui avait un problème à la mâchoire. Dieu a agi ! Ma mâchoire peut s’ouvrir de la taille de 3 doigts voir plus, et je peux manger enfin normalement.

Lauriane

Rémy, 3 ans, est le fils de mon frère, William et de ma belle-sœur Brigit. Ils vivent en Allemagne, près de Munich . Suite à des crises d’épilepsie à répétition, on a diagnostiqué pour leur fils l’année dernière une grosse tumeur au cerveau.

Après plusieurs examens, il n’a été observé aucun autre symptôme de la tumeur (ce qui aurait pu être le car vu l’emplacement de la tumeur). Celle-ci semblait bénigne, donc il a été décidé de ne pas opérer mais de juste traiter les symptômes d’épilepsie. Ça a duré quelques mois, mais les crises se sont accentuées en intensité et en fréquence : cela a crée un climat anxiogène tant pour Rémy que pour les parents, les nuits étaient compliquées pour tout le monde La fatigue commençait à devenir difficile à gérer, la crèche avait du mal à canaliser le petit qui était très perturbé….

Ils se sont tournés vers une autre équipe médicale qui a acceptée de prendre en charge Rémy et de l’opérer en février dernier. Il était prévu d’enlever la tumeur le plus possible, puis de compléter avec une chimiothérapie. La tumeur étant mal placée, il pouvait y avoir des séquelles importantes suite à l’opération ( perte de la vue, de la parole…), on était prévenu.

L’intervention a été un véritable succès , les chirurgiens ont pu  » aspirer » toute la tumeur à 100%.
La récupération de Rémy a été exceptionnelle, sans aucune séquelle, et il n’a pas eu besoin de subir une chimiothérapie et toutes les difficultés que cela peut comporter! Les médecins n’en revenaient pas. Rémy a tout de même été affecté psychologiquement par toute cette histoire qui a durée 1an 1/2… il dort quand même mieux.

Aujourd’hui, il va bien, il aura des contrôles réguliers par IRM, les médecins veulent s’assurer qu’il ne reste pas quelques mauvaises cellules…

Ça a été très dur pour les parents, ils sont chrétiens, mais ils vivaient leur foi un peu  » de loin », ils ont été ébranlés par tout ça. On les a beaucoup soutenu dans notre famille, chacun avec ce qu’il croit, ou pas.

Les prières de pleins de chrétiens de plusieurs églises ont aussi été très précieuses, nous n’oublierons pas ces témoignages de foi et d’amour, c’est ça la famille de Dieu, qui dépasse les frontières.
Dieu répond aux prières et démontre par grâce, sa bonté dans nos vies, dans nos faiblesses, dans note humanité. On ne peut que lui dire merci et surtout qu’il continue d’attirer à Lui le cœur nos familles…

Ingrid

PARTAGEZ-NOUS VOTRE TEMOIGNAGE

PARTAGEZ-NOUS VOTRE TEMOIGNAGE

10 + 7 =